Avancées importantes pour l’opération Barkhane

Avancées importantes pour l’opération Barkhane

Opération dans le Sahel
Le Ministère des Armées a annoncé le 5 juin la mort d’Abdelmalek Droukdal, à la tête d’AQMI, dans le cadre d’une opération menée deux jours plus tôt par les forces françaises et leurs partenaires dans la région du Sahel. « Les opérations contre l’Etat islamique au Grand Sahara, l’autre grande menace terroriste dans la région, se poursuivent également. Le 19 mai dernier, les forces armées françaises ont capturé Mohamed el Mrabat, vétéran du djihad au Sahel et cadre important de l’EIGS » (Etat islamique dans le grand Sahara), a par ailleurs ajouté le MinArm.
Des moyens aériens et terrestres combinés
Dans le cadre de l’opération Barkhane, les choses semblent donc avancer dans le bon sens et les moyens déployés sur place sont largement mis à contribution afin de poursuivre l’objectif de lutte contre le terrorisme. C’est ainsi qu’entre le 14 et le 15 mai, une opération « combinant l’intervention d’un drone Reaper, de deux avions de chasse Mirage 2000D, de trois hélicoptères de reconnaissance et d’attaque Tigre, ainsi qu’un sous-groupement tactique désert (SGTD) » a permis à la force Barkhane de neutraliser plusieurs terroristes et de « détruire plusieurs dizaines de motos ainsi qu’un pick up et une grande quantité d’armement et de matériel militaire », rapportait alors le Ministère des Armées.
Le Reaper démontre une nouvelle fois ses capacités
Avant l’intervention des Mirage 2000D, un drone Reaper avait été déployé afin de surveiller des mouvements de terroristes et ainsi de transférer au poste de commandement les informations relatives à leur activité. Outre les deux chasseurs, « une patrouille de trois hélicoptères de combat Tigre décolle également de la base de Gao pour compléter le dispositif de frappe, compte tenu de l’ampleur de l’opération qui s’annonce », complète le Ministère des Armées. L’armement du Reaper a également été mis en œuvre, le drone MALE ayant lui aussi conduit une frappe.

Source : site web « Air&Cosmos »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *