Trois secouristes ont perdu la vie dans le crash d’un hélicoptère de la Sécurité civile

Trois secouristes ont perdu la vie dans le crash d’un hélicoptère de la Sécurité civile

Les violentes intempéries qui ont frappé la Côte d’Azur dimanche ont causé un lourd bilan humain. Aux victimes des inondations s’ajoutent ce matin la mort de trois secouristes, décédés alors qu’ils partaient en hélicoptère à l’aide des sinistrés.

Vers 21H30, l’hélicoptère de la Sécurité civile « Dragon 30 » se dirigeait vers Le Luc dans le Var, pour une mission de reconnaissance et de sauvetage, lorsque « les liaisons radios et radar ont été rompues », a annoncé dans un communiqué le ministère de l’Intérieur.

D’importants moyens de recherche déclenchés dans le cadre du plan SATER (Sauvetage Aéro-Terrestre), ont permis de localiser l’épave de l’hélicoptère à 1h30 du matin à proximité de la commune du Rove, aux portes de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Les corps des trois occupants de l’hélicoptère, Jean Garat, pilote de la Sécurité civile, Michel Escalin, mécanicien opérateur de bord et Norbert Savornin, secouriste héliporté du Service d’Incendie et de Secours des Bouches-du- Rhône, ont été retrouvés sans vie.

Selon les premiers éléments, l’hélicoptère avait décollé vers 22h30 de l’aéroport de Marignane, pour prendre la direction de la commune du Luc, où une personne était portée disparue. Il avait récupéré quelques minutes plus tôt, un sapeur-pompier plongeur, issu du centre de secours de Pertuis (Vaucluse).

Pour une raison indéterminée, l’hélicoptère aurait décroché avant d’heurter le relief accidenté du Rove, dans le massif de la Nerthe, au nord de Marseille. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.

Nous rendons hommage à leur engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *